spacer spacer spacer
spacer spacer
Facebook
rss
spacer
Français | English
spacer spacer spacer
spacer
spacer
image
spacer
spacer

Les années passent, mais c’est vrai que Wallimage, ouvert en février 2001, ne fait pas son âge. C’est sans doute parce qu’on l’a longtemps attendu, ce fonds régional, qu’on ne se rend pas compte qu’il est devenu une petite institution.

Longtemps isolé sur le plan institutionnel dans un système qui ne reconnaît toujours pas de compétences culturelles aux Régions, le fonds économique wallon a démarré modeste à l’ombre du Beffroi montois et certains s’étonnent aujourd’hui de la variété de ses activités.

Certes, son core business reste ce fameux mécanisme d’investissement conditionné à des dépenses térritorialisées: Wallimage injecte chaque année près de 7 millions d’Euros dans les coproductions et en génère le triple en retombées régionales.

Mais pour que les effets de Wallimage Coproductions soient réellement structurants, une dialectique s’est mise en place avec Wallimage Entreprises qui est désormais partenaire financier d’une trentaine des plus belles PME wallonnes de services audiovisuels et informatiques.

Et puis il y a la ligne mixte avec Bruxelles, les expériences interactives pilotées par Wallimage CrossMedia et les formations organisées par l’ACA, le nouveau département de Wallimage Entreprises spécialisé dans l’Accompagnement des Compétences Audiovisuelles…

Bref, la question qui nous revient de plus en plus souvent, est toujours la même: «Vous êtes combien pour faire tout ça?».

Découvrez les 10 personnes qui font tourner Wallimage et ses satellites autour de la planète cinéma. Faites connaissance avec 10 passionnés qui s’identifient tellement à leur boulot qu’ils sont entrés dans les affiches des films que nous avons soutenus ces dernières années. Du tout premier dossier analysé, celui de Hop!, à celui le plus récemment parvenu sur les grands écrans, Angélique, Marquise des Anges…

Découvrez le (plus si) petit Wallimage!



Philippe

Il est tout sauf un grand sportif. Et pourtant que d’exercices n’a-t-il pas déjà pratiqué dans sa vie d’homme à lunettes blanches!

De ses années prof, il a gardé ce ton pédagogue qui agace certains mais éclaire d’autres. De ses années journaliste, le goût de comprendre comment ça marche et qui fait quoi. De ses années fils de pub, un irrépréssible besoin de communiquer.

Et aujourd’hui, ce passionné de télé et de cinéma exerce au service de l’Etat… wallon. Et, oui, il est aussi un peu gourmet!



Stéphanie

Embarquée dans l'aventure Wallimage alors qu'il n'y avait encore que deux personnes à bord, elle a fait de  Ne te retourne pas! sa devise, quittant le confort des Statistiques Nationales pour se lancer tête baissée dans une bagarre qui n'était pas gagnée d'avance.

A l'instar de la double héroïne du film, elle n'a jamais cessé de jouer de ses deux personnalités, diplomate à la française ou volcanique à l'italienne, pour expliquer, séduire ou réprimander.

Monica ou Sophie? Stéphanie!



Virginie

Marquise des Entreprises! Pourquoi pas?
On dit bien Baron d'Industrie!

Mais on aurait tout aussi bien pu dire Impératrice tant elle dégage de fierté quand une des sociétés soutenues par Wallimage Entreprises vole de succès en succès.

Ou, beaucoup plus modestement, Dame de Compagnie quand elle est appelée au chevet d'une start-up encore un peu hésitante.

Virginie s'adapte à toutes les situations. Avouons-le, c'est en fait la Reine des Investissements judicieux.



Vanessa

Si on avait fait ces affiches quand Vanessa débutait chez Wallimage, sûr qu’on lui aurait demandé de faire Sœur Sourire!

Quand un producteur était déprimé, il n’était pas rare qu’il téléphone chez nous rien que pour entendre Vanessa lancer son magnifique «Bonjour, bonjour!» qui suffit à réchauffer le cœur. Mais aujourd’hui, notre assistante coprod a la responsabilité de l’accueil des dossiers, de l’éligibilité des dépenses et des statistiques.

Beaucoup de Tribulations pour une charmante Caissière!



Inge

Quand on la regarde, on ne peut s’empêcher de penser à un tableau de Modigliani tant elle rayonne de douceur.

Mais ne vous y trompez pas: Inge a un plan pour arriver là où elle veut aller. Certains sourient en disant que c’est un plan comptable car bien sûr c’est dans sa parfaite maîtrise des chiffres et des tableaux qu’elle excelle.
Mais sa bosse des maths, Inge l’a acquise en bossant dur!

Depuis son arrivée dans l’équipe, elle n’a cessé de continuer à se former ! Si ça c’est pas un plan parfait!



Morgane

Que ferait-on sans elle? Morgane est incontestablement la personne la plus populaire auprès de ses walli-collègues car on peut tout lui demander, elle a solution à tout.
Et toujours dans une bonne humeur communicative.

Elle est la voix qui vous accueille au téléphone et vous oriente vers la personne qui peut résoudre votre problème. A moins qu’elle ne le fasse elle-même.

Courrier, gestion de fichiers, comptabilité courante, sans oublier l’Earl Grey du patron, c’est une fée Morgane!  



Flavia

La chance de sa vie, Flavia a décidé de ne pas la laisser passer! Venue en stage chez Wallimage alors qu’elle était encore aux études, elle a pris le temps de compléter sa formation pendant un an dans une des big five de la consultance puis, n’y tenant plus, elle nous est revenue.

Juste au bon moment. Quand Wallimage Entreprises passait à la vitesse supérieure et que s’ouvrait un poste d’analyste supplémentaire. Depuis, elle surfe sur les business plans les plus prometteurs de l’audiovisuel et du web wallons.



Line

Elle a le regard d’Emmanuelle mais la gouaille de Béatrice.

C’est la petite dernière de la famille. Une petite dernière remuante puisqu’elle inaugure un tout nouveau département dans l’optique du service aux entreprises: celui de la formation, ou plutôt de l’Accompagnement des Compétences Audiovisuelles (prononcez ACA).

Notre Blondie à nous est basée à Liège (en cela aussi elle innove) mais on entend ses éclats de rire jusqu’à Marcinelle. Welcome Blondie.



Olivier

Looking for Olivier! C’est vrai qu’il bouge tellement qu’on n’est jamais sûr de savoir où il est!

C’est qu’Olivier est avant tout un homme de terrain. Organisateur dans l’âme, il est, à l’image de Cantona, un attaquant talentueux et inspiré quand il s’agit d’innover et de tracer des pistes de développement pour Wallimage ou Bruxellimage.

Comme Canto, c’est un communicateur taiseux. Mais quand il l’ouvre, on l’entend. Dans les festivals, dans les bureaux d’accueil de tournages, dans les clusters, dans les jurys crossmedia…

07 septembre 2017 - 12:40:46
Un festival de sélections pour la rentrée de Wallimage
La rentrée cinématographique est traditionnellement marquée par les festivals de Venise et Toronto qui ont choisi, cette année encore, de mettre en évidence (...)
07 septembre 2017 - 12:01:53
Duo gagnant pour la Wallonie !

La vocation de Wallimage, le fonds wallon de l’audiovisuel, ne consiste certes pas à ne soutenir que des blockbusters mais bien à encourager le développement d’une (...)
07 juillet 2017 - 15:25:06
Un casting exceptionnel pour la 85e session de Wallimage
En seize ans d’existence, le line-up de Wallimage a régulièrement été éclairé par de grandes stars du cinéma, essentiellement francophones. Depuis (...)
07 juillet 2017 - 15:25:06
Un casting exceptionnel pour la 85e session de Wallimage
En seize ans d’existence, le line-up de Wallimage a régulièrement été éclairé par de grandes stars du cinéma, essentiellement francophones. Depuis (...)
spacer
spacer
Toutes les actualités
spacer
image
spacer
image
spacer
image
spacer spacer
spacer spacer
spacer
image     wallonie    © Wallimage sa | Fonds Régional d'Investissement dans l'Audiovisuel | Droits réservés | Webdesign Messier111 | Administrationspacer
spacer spacer