spacer spacer spacer
spacer spacer
Facebook
rss
spacer
Français | Nederlands | English
spacer spacer spacer
spacer
spacer
image
spacer
image
spacer
image
spacer
image
spacer
spacer
En s'appuyant sur ses filiales, Wallimage Entreprises et Wallimage Coproductions, Wallimage S.A. constitue le pôle régional wallon de l’audiovisuel. Sa raison d'être ? Structurer l'industrie de l'audiovisuel en région wallonne, soit dynamiser tout un pan de l'industrie wallonne par des investissements ciblés à effets multiplicateurs.
Comment ? En soutenant des productions qui, d'une façon ou d'une autre, investiront en Wallonie et en intervenant dans le capital d'entreprises novatrices spécialisées dans l'audiovisuel qui se créent, s'implantent ou se développent en région wallonne.
Par le biais de son site Internet qui scanne l'actualité wallonne des images et du son, Wallimage propose aussi des aides pratiques comme une base de données des talents wallons.
Le fonds régional coordonne aussi l’action des Bureaux d’Accueil de Tournages wallons.
spacer
Le déclencheur de la création de Wallimage est la Palme d'or de Rosetta en mai 99 à Cannes. Tout à coup, on se rend compte qu'il y a chez nous un vivier exceptionnel de talents, mais que ces talents sont des talents individuels, des personnalités et qu'il n'y a pas de structure pour les soutenir et les encadrer.
Serge Kubla, le ministre de l'Économie wallonne déclara: "C'est comme si on avait du pétrole qui jaillit du sol en Wallonie et qu'on n'avait pas de raffinerie. Tout ce qu'on peut faire, c'est regarder ce pétrole couler au mieux vers Bruxelles, au pire vers Paris." Il imagine alors Wallimage, conçu pour construire des raffineries. Un an plus tard, le fonds se met en place et Philippe Reynaert en devient le directeur.
Pour soutenir cette industrie, il convient de travailler en deux temps: il faut d'abord augmenter le nombre et l'importance des tournages en Wallonie. Wallimage le fait via sa société d'investissement Sowalim (aujourd'hui Wallimage Coproductions) en cofinançant des longs métrages. 60% sont d'initiative wallonne, 40% sont de coproductions wallonnes initiées à l'étranger. Pus de 50 films ont été cofinancés en neuf ans ce qui a eu pour conséquence de donner plus de travail aux techniciens et acteurs wallons et de multiplier les projets des entreprises audiovisuelles qui se sont créées tout au long de cette décennie.
Conformément à ses prérogatives, Wallimage investit dès que l'opportunité se présente dans quelques-unes de ces sociétés prometteuses, leur permettant ainsi de se développer harmonieusement. C'est le travail de sa filiale Wallimage Entreprises. Le tournant est sans doute la création d'HoverlorD qui gère toute la chaîne numérique, du tournage à la postproduction. Une société qui montre la voie de l'avenir et va être suivie par d'autres, innovantes, performantes, capables de satisfaire les professionnels les plus exigeants.
Jean-Claude Marcourt, devenu ministre de tutelle en 2005, est à la base du montage technique de Wallimage Entreprises et a aidé Wallimage a créer une ligne consacrée au financement des séries animées. Il a tout récemment œuvré à un rapprochement historique entre les régions wallonne et bruxelloise qui a conduit à la mise en place d'une ligne mixte Wallimage/Bruxellimage.
Au fil des années, Wallimage a aidé à concrétiser en Wallonie la venue de metteurs en scène réputés sur la scène internationale comme Bernard Rapp, Costa Gavras ou Ken Loach, a participé à l'aventure européenne Brendan et le secret de Kells, a remporté une Palme d'or cannoise grâce aux frères Dardenne et une multitude d'autres prix prestigieux dans les plus grands festivals à travers le monde. Le fonds wallon a aussi contribué à l'émergence d'une industrie du cinéma d'animation en Wallonie et surtout (puisque c'est sa mission) à la pérennité d'une trentaine de sociétés audiovisuelles aujourd'hui solides et reconnues.
Tout cela en rapportant de l'argent à la Région wallonne.
11 décembre 2014 - 17:19:05
Le chant de l’anime
Avec deux films sur les trois premières marches du Box-office français, Wallimage se régale. D’autant que, au-delà du succès populaire, La (...)
09 décembre 2014 - 10:36:02
Deux Jours, une nuit à L.A. ? (en février de préférence)
Deux Jours, une nuit, produit par les films du Fleuve et cofinancé par Wallimage, est donc le long métrage qui va fièrement représenter la Belgique aux Oscars.
03 décembre 2014 - 09:06:21
Une marmite de potion magique pour la Wallonie
L’arrivée d’Astérix - Le domaine des dieux sur les écrans belges et français est un évènement important pour Wallimage.
C’est en quelque sorte (...)
28 novembre 2014 - 20:40:12
Wallimage et le Fonds des médias du Canada vont développer des médias numériques interactifs
Le Fonds des médias du Canada (FMC) et Wallimage (Wallonie, Belgique) ont annoncé aujourd’hui la conclusion d’une entente visant à établir une mesure incitative en vue (...)
spacer
spacer
Toutes les actualités
spacer
image
spacer
image
spacer
image
spacer
image
spacer spacer
spacer spacer
spacer
image  image © Wallimage sa | Fonds Régional d'Investissement dans l'Audiovisuel | Droits réservés | Webdesign Messier111 | Administrationspacer
spacer spacer